Carte grise VASP pour les vans aménagés

Publié le : 30 juillet 20184 mins de lecture

L’homologation du van aménagé est souvent la hantise des propriétaires car pour passer la visite technique le véhicule doit disposer d’une carte grise VASP. Faire homologuer un van n’est pas toujours facile surtout si on a réalisé soi-même les aménagements intérieurs. Des démarches compliquées peuvent devenir nécessaires.

Obtenir l’homologation du véhicule aménagé

Si la carte grise de votre fourgon aménagé porte la mention VP ou CTTE (c’est-à-dire  Voiture Particulière ou Véhicule Utilitaire) il faudra que son propriétaire obtienne la mention VASP pour la carte grise du véhicule du van aménagé. L’affaire se complique lorsque les aménagements intérieurs n’ont pas été réalisé par un professionnel agrée notamment  les installations de gaz, d’électricité et d’eau. Le véhicule automoteur que vous avez aménagé doit d’abord obtenir une carte grise VASP pour passer la visite technique. Depuis mai 2018, les procédures de contrôle technique se sont durcies et la mention VASP est une obligation.

Quelles solutions pour réussir sa visite technique

Si vous voulez avoir l’assurance que votre van aménagé puisse avoir une carte grise VASP et donc pouvoir passer la visite technique en tant que tel, la solution la plus simple consiste à faire réaliser l’aménagement du véhicule aménagé par un professionnel. En effet, cette solution permet d’obtenir une homologation en bonne et due forme du véhicule quel que soit le modèle d’utilitaire. Il est impératif que toutes les installations techniques soient conformes à la règlementation en vigueur. Si vous réalisez l’aménagement vous-même sachez que tous les meubles doivent être fixes et qu’aucun « bricolage » n’est accepté par les autorités de contrôle.

Homologation et visite technique des fourgons aménagés

Pour qu’un fourgon ou un van aménagé passe en véhicule VASP, il ne reste donc qu’à réaliser les travaux d’aménagement de façon à ce qu’ils répondent aux normes. Avec le renforcement de la règlementation, certains vacanciers pourraient bien être contraints de laisser leur van aménagé au garage à moins de trouver une solution pour qu’il devienne conforme aux nouvelles normes. Quel que soit le cas, un propriétaire de véhicule utilitaire aménagé a tout intérêt à se renseigner à temps sur la situation de son fourgon aménagé s’il veut continuer à en profiter durablement pour parcourir les routes. Certaines modifications peuvent être nécessaires mais il faut les réaliser dans les règles de l’art pour que le véhicule aménagé n’est aucun souci de carte grise VASP et puisse passer la visite technique sans problème.

Plan du site